Le Trident du Fou

Guilde JcJ/JdR Culte de la Rive Noire
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Synthèse de positionnement. [par Rälkezad]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Terdein/Arnis
Admin


Messages : 2658
Date d'inscription : 02/01/2009

MessageSujet: Synthèse de positionnement. [par Rälkezad]   Jeu 27 Mai 2010, 12:14

Si la Horde est une Confédération de Races qui a uni les destinées de chacune de ses composantes, pour des raisons différentes, avec un engagement variable et une coordination approximative, cette union a donné lieu à des échanges et à des relations entre les différentes forces qui composent cet agrégat disparate.

C'est ainsi que des éléments constituant une sorte d'Internationale de Combattants de la Horde en sont venus à sortir du lot et à constituer des passerelles entre ces pôles de pouvoir aux clivages forts qui existent encore aujourd'hui dans la Horde.

Ces éléments en sont venus à former des bandes armées, plus ou moins régulières, plus ou moins loyales, plus ou moins considérées et respectées ; des compagnies de mercenaires, des groupuscules fanatiques, des clans semi-criminels ont vu le jour, mêlant adeptes de la magie de bataille et guerriers aguerris.


Parmi ces groupes, le Trident du Fou se distingue par plusieurs caractères.


_ GUERRE OUVERTE !

Il s'agit d'un équipage de combattants, qui ont choisi à un moment ou à un autre dans leur existence de vouer leur vie à la "Guerre Ouverte", un concept qui est apparu clairement depuis l'Appel à la Croisade des Maîtres de l'Alliance et de la Horde.

Cet Appel a mis en sourdine la lutte mortelle qui oppose ces deux Factions, lorsque celles-ci ont cru discerner en le Fléau et le Roi-Liche un ennemi ultime qui requerrait sinon une union de circonstance, comme lorsque la Légion Ardente s'était abattue sur le Monde, mais à tout le moins une trêve ou une atténuation dans la violence des affrontements qui opposaient les deux Factions entre elles.

Mais les évènements qui ont suivi la victoire sur la Légion Ardente ont montré que les deux Factions n'étaient pas réconciliables (du moins est-ce la doctrine qui a cours en ces temps troublés) et que la victoire sur un ennemi commun entraînait mécaniquement la reprise des hostilités. Les quelques rares exceptions qui ont vu l'émergence de sympathies inter-faction ou du moins du respect mutuel ont été marginalisées et combattues en interne tant par l'Alliance que par la Horde (le phénomène a culminé avec la lutte entre les Portvaillant de Théramore). Thrall lui-même reste très critiqué par les faucons pour son attitude posée et diplomate.

Pour cette raison, le concept de Guerre Ouverte a connu un succès idéologique certain auprès des combattants qui ne vivent depuis longtemps que pour et par la guerre, ayant oublié à jamais le goût de la Paix. Ajoutons à cela que la guerre a multiplié le nombre de victimes civiles et engendré le pourrissement de régions entières livrées à l'anarchie, à l'ultra violence gratuite et au chaos, et nous comprendrons que le phénomène de la violence, atteignant une masse critique, s'autoalimente désormais de manière trans-générationnelle.

Combien d'Elfes de Sang ont-ils rejoint la Guerre Ouverte depuis l'exil et la "trahison" de leur Prince, sans l'expliquer par la violence endémique qui endeuille les contrées Sin'Doreï ?

En cela, le Trident du Fou est politiquement vu d'un très bon œil par les radicaux et les partisans d'une reprise tous azimuts des hostilités entre l'Alliance et la Horde. Thrall lui-même semble souffler le chaud et le froid, entre la trêve qu'il préconise et le fait que l'équipage du Trident du Fou n'est pas inquiété lorsqu'il fait provision de bouche et d'armes dans les bastions de la Horde.

Sauf à considérer que le Trident a désormais des sympathies avec les commandants et les soldats des places dans lesquelles il se ravitaille, indépendantes des consignes officielles de Thrall. Dès lors, le Trident du Fou constitue désormais l’un des phénomènes emblématiques de la perte de puissance des modérés vis-à-vis des belliqueux.

Il s’avère qu’en tout état de cause les rumeurs un temps colportées par l’une des milices paramilitaires de l’Alliance aujourd’hui dissoute, la Garde Impériale, selon laquelle des officiels de la Horde, proches de Thrall auraient partie liée avec le Trident du Fou, est aujourd’hui une non information, tant la Horde semble instable et non coordonnée sur le plan diplomatique. En résumé, que ce soit vrai ou faux, il n’est plus possible de déterminer s’il fut un temps où Thrall lui-même a octroyé ou non une "Lettre de Course officieuse" aux gens du Trident.

Ce qui est certain à ce jour, c’est que tout un pan politique et militaire de la Horde soutient ou approuve désormais au moins officieusement les actions des « Corsaires du Trident ».


_ CORSAIRES !

Ce qui nous amène à l’élément suivant : le Trident du Fou est un navire corsaire. A ce titre, il revendique des Lettres de Course qui légitiment ses actions militaires et coups de force.

A ce jour, le Trident du Fou fait état d’une Lettre de l’Etat Sin’Doreï de Lune d'Argent, particulièrement opportune puisqu’elle permet au Trident de bénéficier du Droit de la Guerre pour la plupart de ses opérations menées sur les côtes du Norfendre et des Royaumes de l’Est, autrement dit la plupart de ses manœuvres.

Les officiers du Trident du Fou s’enorgueillissent du fait qu’ils ne sont pas de « vulgaires » pirates, uniquement intéressés par le pillage, les rapines ou la contrebande. Ils versent leur pourcentage à leurs commanditaires, comme il se doit et respectent également le Droit de la Guerre. Ils ont notoirement fait des prisonniers et ont toujours négocié leur libération sans qu’une simple rançon soit livrée, ainsi qu’il est d’usage dans la Marine respectable.

Ce statut de corsaire explique la présence des marins du Trident en tant que supplétifs mercenaires de certains Etats et leur intervention dans certaines batailles, au côté de réguliers et d’autres mercenaires.

Restant malgré tout en marge des unités militaires régulières de la Horde, ils gardent une grande liberté d’action et de mouvement, et ont prêté régulièrement leur concours à des actions diplomatiques et militaires officieuses, notamment auprès du Cartel GentePression.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur noetiste@hotmail.fr
 
Synthèse de positionnement. [par Rälkezad]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Synthèse des pronostics par journée S4
» De l'utilisation des orques et gobelins (synthèse)version 7
» Synthèse : Decors Figurines
» [RP] Résumé de la vie d'Aristote
» Questions : vente et récupération de certains trésors

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Trident du Fou :: Le Trident du Fou. :: Nouvelles fraiches-
Sauter vers: